Vic Bilh : l’après TOTAL : 25 000 m3 de gaz brûlés en plein air chaque jour !

Communiqué de presse du 26 mars 2015

 

Nous apprenons en CODERST [1] que la société Vermilion procède au « brûlage continu de gaz brut sur le centre de production de Vic Bilh ». Cela dure depuis octobre 2013. Le dossier parle de 25 000 à 30 000 m3 de gaz brûlé par jour. Ce gaz contenant de l’H2S n’est pas simplement torché mais « brûlé par un oxydeur thermique ». Les voisins de Saint-Jean-Poudge décrivent flammes et fumées.

Parution de Sud-Ouest nature N°161

 

Le nouveau numéro de la revue trimestrielle de la SEPANSO est paru. Au sommaire :
ÉDITORIAL : Agir dans l’anthropocène
AU FIL DES MOIS : Nouvelles en bref
ACTUALITÉS : Écotaxe poids lourds
ZOOM SUR... : Le complexe chimique de Lacq
ENQUÊTE : Forêt menacée, forêt utile, forêt idéale
RÉSERVES NATURELLES : Banc d’Arguin : une petite bête étonnante - Étang de Cousseau : actualisation de l’inventaire des invertébrés de Cousseau - La Mazière : centre des oiseaux blessés - Marais de Bruges : un avenir sombre pour la Cistude des Marais de Bruges
BIODIVERSITÉ : Auprès de mon arbre, je vivrais heureux - La martre des pins
COLONNE DES INTERNAUTES : Qu’est-ce que le Conseil National de Protection de la Nature ?
POINTS NOIRS : Points noirs environnementaux en Gironde

Actualités précédentes : 0 | 3 | 6